La championnat MotoGP, après les six premières manches

Après les deux six premières manches du championnat du Monde MotoGP 2019, les tendances commencent à nettement se dégager… Voyons cela :
Marc Marquez semble avoir la situation bien en main et même si les Ducati sont compétitives, ça va être difficile de priver Marc de son 8ème titre…

Extraordinaire bagarre en tête au Mugello… Merci les gars !

Je vous propose ici une nouvelle « revue de grille » (dans l’ordre actuel du championnat) pour voir comment on peut « noter » les pilotes après six manches…

1- Marc MARQUEZ Honda 115pts

Marc fait un grand début de saison (à part sa bizarre chute à Austin mais l’espagnol est coutumier du fait : il grille toujours un ou deux joker pendant la saison… faut pas s’inquiéter !). Quand il ne gagne pas, il termine second. Disons-le simplement, ça être dur-dur pour les autres… Mais il peut toujours arriver « quelque chose » et c’est ce qui se passe souvent !

2- Andrea DOVIZIOSO Ducati 103pts

Pour le moment, Dovi suit plus ou moins son plan de marche (mais il aurait mieux valut gagner au Mugello…). Cependant, Marquez est dans une telle forme (depuis trois ans !) que ça ne va pas suffire pour être champion. A moins que l’équipe Ducati trouve « quelque chose » de vraiment déterminant ?

3- Alex RINS Suzuki 88pts

Rins fait un très bon début de saison mais il est trop en retrait lors des qualifs pour avoir une chance de jouer le titre comme certains l’ont annoncé un peu vite… Surtout face à un Marquez !

4- Danilo PETRUCCI Ducati 82pts

En voilà un pour qui je suis vraiment content : avec sa victoire (méritée !) au Mugello, il est assuré de son avenir chez Ducati. Une bonne chose de faite. Désormais, il peut se concentrer sur son rôle d’équipier modèle.

5- Valentino ROSSI Yamaha 72pts

J’adore Vale mais, je dois l’avouer, je suis inquiet pour lui désormais : sa contre-performance au Mugello était si profonde qu’on se demande s’il peut encore rebondir et revenir au score pour le championnat (pour quelques coups d’éclats oui mais il vise plus). Sa Yam semble dépassé en plus… Encore une année à oublier pour le Doctor !

6- Jack MILLER Ducati 42pts

L’australien est talentueux mais il est encore brouillon. Tant qu’il se mettre par terre une fois sur deux, inutile d’espérer jouer les premiers rôles.

7- Cal CRUTCHLOW Honda 42pts

Cal semble avoir du mal avec la Honda 2019 (il n’est pas le seul !).

8- Maverick VINALES Yamaha 40pts

Le « nouveau Vinales » n’est sans doute pas encore pour cette année !
La faute à une Yam qui est trop en retrait par rapport aux Ducati…

9- Takaaki NAKAGAMI Honda 40pts

La (bonne) surprise de ce début d’année : sa performance au Mugello a été tout à fait remarquable !
à suivre, avec intérêt…

10- Pol ESPARGARO KTM 38pts

Il est le seul actuellement à faire quelque chose de bien avec la KTM (régulièrement en plus) et c’est une grosse surprise pour tout le monde !
Est-ce sa saison cette fois ?

11- Franco MORBIDELLI Yamaha 34pts

Contrairement à son jeune coéquipier, Franco tarde à confirmer tout le bien qu’on pense de lui… Attention, le paddock du MotoGP a peu de patience !

12- Fabio QUARTARARO Yamaha 31pts

Pour le moment, le rookie de l’année, c’est lui !
La Yamaha l’aide bien mais il montre qu’il sait s’en servir… Cependant, je trouve qu’il est tout de même en dessous de ce que réussissait Zarco lors de la première saison en MotoGP.

13- Aleix ESPARGARO Aprilia 27pts

Il fait le maxi avec l’Aprilia mais les saisons commencent à s’accumuler et il est temps de percer pour Aleix…

14- Jorge LORENZO Honda 19pts

Crise maximum pour Por Fuera : la Honda n’est pas aussi facile à manier qu’on pouvait le penser (ce qui accentue le mérite de Crutchlow, sans même parler de Marquez !). Son début de saison est même encore pire que sa première année chez Ducati. Il lui faut réagir vite avant que l’année soit déjà perdue et que son avenir soit derrière lui…

15- Joan MIR Suzuki 12pts

Discret mais pas ridicule, il poursuit son apprentissage du MotoGP. Laissons-lui le temps…

16- Johann ZARCO KTM 10pts

Pour notre Zarco national, c’est la crise. Pas autant que pour Lorenzo mais pas loin… S’il ne remonte pas la pente nettement et (relativement) rapidement, ça va être dur de faire deux ans chez KTM ainsi !

17- Michele PIRRO Ducati 9pts

Le pilote d’essais Ducati montre qu’il est toujours compétitif à l’occasion.

18- Francesco BAGNAIA Ducati 9pts

L’apprentissage du MotoGP est difficile mais Bagnaia montre de belles choses de temps en temps (comme lors des essais au Mugello). Il faut être encore patient avec lui.

19- Miguel OLIVEIRA KTM 8pts

La prise en main de la KTM est tellement difficile et le portugais s’en tire suffisamment bien pour être déjà renouvelé.

20- Andrea IANNONE Aprilia 7pts

Virez donc ce clown une bonne fois pour toute !

21- Stefan BRADL Honda 6pts

Pilote d’essais pour Honda, c’est ce que peut espérer de mieux le placide Allemand.

22- Karel ABRAHAM Ducati 3pts

Le fils à papa fait sa saison habituelle.

23- Hafizh SYAHRIN KTM 2pts

Difficile d’imaginer que le malais fasse toute la saison chez Tech3 avec ses performances du moment…

24- Tito RABAT Ducati 2pts

Tito ne s’est pas remit de sa sérieuse blessure mais le MotoGP n’attend pas.

MotoGP, après deux courses, quelles sont les tendances ?

Après les deux premières manches du championnat du Monde MotoGP 2019, peut-on déjà dire à quoi va ressembler cette saison ?

En fait, oui, dans une certaine mesure. Marquez est plus que jamais le principal favori au titre avec Dovi dans son aspiration. Si le pilote Ducati joue bien ses cartes, alors il a une petite chance mais, avec Marquez, il faut toujours jouer serré !

Je vous propose ici une « revue de grille » (dans l’ordre actuel du championnat) pour voir comment on peut « noter » les pilotes après deux manches…

1- Marc MARQUEZ Honda SPA 45pts

Le tenant du titre a formidablement commencé sa saison alors qu’on pouvait redouter que sa blessure à l’épaule soit un handicap durable… Hélas pour ses adversaires, il n’en est rien et Marc semble au mieux de son niveau !

Après la redoutable démonstration qu’il vient de faire en Argentine, on peut se dire qu’il y a de quoi s’inquiéter pour la suite : alors que la grille n’a jamais été si serrée (genre tous les pilotes en moins de deux secondes pendant les essais !), Marquez a gagné en Argentine avec une avance à faire honte à tous les autres… Marquez est phé-no-mé-nal, point.

2- Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA 41pts

J’aime beaucoup Dovi que je trouve intelligent dans tous les sens du terme. Cette année, s’il veut enfin décrocher le titre, il doit jouer très serré et ne pas perdre trop de points là où il est habituellement moins à l’aise. Pour le moment, il suit ce plan à la lettre : il gagne au Qatar et finit sur le podium en Argentine (ce qui était son objectif). S’il arrive à faire cela aussi à Austin, on peut commencer à croire à ses chances.

3- Valentino ROSSI Yamaha ITA 31pts

Comment ne pas être enthousiasmé par Vale ?

Sa capacité à renaitre le jour de la course et à se battre comme s’il avait vingt ans de moins est une leçon pour nous tous !

Ceci dit, avant de pouvoir rêver à un 10e titre, il va falloir que la Yamaha fasse un sérieux bond en avant… Pour le moment, c’est encore difficile d’y croire.

4- Alex RINS Suzuki SPA 24pts

Autant j’aime bien Dovi et Rossi, autant j’ai du mal avec les espagnols comme Rins dont je trouve le style de pilotage absolument horrible (eh oui, avec des vieux comme moi, ce sont des choses qui comptent…). Ceci dit, Alex fait un bon début de saison, il faut le reconnaitre.

5- Danilo PETRUCCI Ducati ITA 20pts

Ah, en voilà un que je veux particulièrement suivre cette année !

Petrucci, c’est le syndrome de Cendrillon : difficile de ne pas avoir envie de voir ce gars réussir à garder sa place chez Ducati. Pour le moment, ce n’est pas gagné mais il a mieux géré la seconde course (même s’il se fait battre à la fin par Miller, son principal adversaire pour son siège sur la Ducati d’usine) que la première. Mais il est clair que Danilo doit encore hausser son niveau de jeu tout au long de l’année. Il peut le faire, selon moi.

6- Cal CRUTCHLOW Honda GBR 19pts

Cal est un bon pilote (ils le sont tous !) mais il est aussi un peu niais : on ne bouge pas sur la grille de départ quand les feux sont encore au rouge, point.

Pourtant, il a tendance à se bonifier avec le temps : il tombe moins (c’est pas comme Lowes !) et aligne les résultats corrects. De plus, il revient d’une grosse blessure et il arrive à être là, chapeau donc.

7- Takaaki NAKAGAMI Honda JPN 16pts

Lui, c’est la bonne surprise de ce début de saison parmi les « pilotes B » (une distinction qu’ils étaient nombreux à briguer). Le japonais est en train de vraiment mériter sa place et pas seulement parce qu’il est soutenu par Honda. On garde un oeil sur lui donc.

8- Jack MILLER Ducati AUS 13pts

Après une première course gâchée par des problèmes techniques, l’australien a bien redressé la barre en Argentine. Mais il sait qu’il va être jugé sur sa capacité à aligner des bons résultats souvent et pas seulement de temps en temps…

9- Aleix ESPARGARO Aprilia SPA 13pts

En voilà un qui est sous-estimé par son employeur. Et pourtant, sans lui, Aprilia serait encore à la rue !

Un bon début de saison pour Aleix donc.

10- Pol ESPARGARO KTM SPA 10pts

En voilà un qui renait depuis son podium (son premier en MotoGP !) à Valence !

C’est le seul qui arrive à aligner les résultats (encore relativement modestes) avec la KTM… S’il continue ainsi, sa saison promet d’être belle mais, pour le moment, j’ai encore du mal à parier sur lui…

11- Maverick VIÑALES Yamaha SPA 9pts

Vinales est rapide (quand tout va bien), on le sait, mais il a du mal à concrétiser en course (surtout si on compare à Rossi, inévitablement). Ceci dit, il a été fauché en Argentine (par Morbidelli), il est sans doute encore trop tôt pour juger le « nouveau Vinales »…

12- Fabio QUARTARARO Yamaha FRA 8pts

Je ne suis pas un grand fan de « el diablo » (occupes-toi moins des réseaux sociaux et de tes tatouages à la con si tu veux durer dans le MotoGP, Fabio !) mais force est de reconnaitre que son début de saison est plutôt bon. Certes, il est loin d’avoir accompli ce que Zarco a fait lors de ses débuts sur la même machine mais c’est mieux que je ne l’imaginais au départ… Un bon point donc (mais faut grandir un peu !).

13- Joan MIR Suzuki SPA 8pts

Celui-là a déjà montré qu’il pouvait être rapide, voire très rapide. Mais il doit passer par une première saison pour faire le tour de ce que représente l’accession au MotoGP. Donc, on ne va pas le juger trop vite avec tout de même une première impression assez favorable…

14- Jorge LORENZO Honda SPA 7pts

Depuis le GP d’Aragon, Jorge accumule les blessures. Du coup, il n’est pas dans les meilleures dispositions pour s’acclimater à la Honda. Pendant ce temps, Marquez fait des merveilles…

Mais Lorenzo a déjà montré qu’il savait remonter la pente, toutes les pentes. Laissons-lui encore un peu de temps avant de déclarer que cette saison est out pour lui…

15- Miguel OLIVEIRA KTM POR 5pts

Des débuts impressionnants pour ce pilote qui montre tous les bons signes : calme, intelligence, gnac… En voilà un qui a un fort potentiel, j’y crois beaucoup, à suivre.

16- Franco MORBIDELLI Yamaha ITA 5pts

Depuis qu’il est en MotoGP, Franco se prend baffe sur baffe… Pas facile cette catégorie, hein !

Il a le potentiel pour bien faire, il faut simplement être patient.

17- Andrea IANNONE Aprilia ITA 2pts

Avec lui, pas de cadeau !

Ce type est à fuir : stupide, pas loyal, un boulet. Son début de saison calamiteux n’est pas surprenant et ça indique sans doute la tendance pour sa saison…

18- Francesco BAGNAIA Ducati ITA 2pts

Un peu trop tôt annoncé comme allant casser la baraque (encore une preuve que les résultats des essais d’hiver sont à prendre avec des pincettes), Bagnaia est en train de se rendre compte que la marche est haute pour réussir en MotoGP (un peu comme Morbidelli avant lui). Un peut trop tôt pour le juger toutefois…

19- Johann ZARCO KTM FRA 2pts

On ne va pas se le cacher, le début de saison de Zarco avec la KTM est assez décevant même si ce n’est pas tout à fait une surprise au vu de ses essais d’hiver.

Cependant, Johann doit serrer les dents et remonter la pente comme sait le faire Lorenzo. Il a le potentiel pour le faire, il doit juste prendre le temps.

20- Hafizh SYAHRIN KTM MAL

Le « poisson » montre des signes inquiétants en ce moment… Et même Hervé Poncharal donne des signes d’impatiences, pas bon ça !

21- Karel ABRAHAM Ducati CZE

On attendait pas grand-chose de Karel. Cela tombe bien car il va faire une saison comme les précédentes…

22 Tito RABAT Ducati SPA

Tito n’est pas encore vraiment remit de sa blessure de Silverstone et ça se voit…