Encore des évolutions pour ma Z1000

Ces dernières semaines, j’ai avancé sur le front « embellissement et améliorations de la Z1000 ». Le gros travail a été de changer la rampe de carburateurs mais j’ai aussi fait restorer le compte-tours et, enfin, on a ajouté un pare-brise !

Voilà ces évolutions en images :

Voici les nouveaux carburateurs commandés à Redline : tout beaux, tout propres !

J’ai trouvé une rampe de carburateurs refait soigneusement par Redline : exactement le même type que les miens. Je n’ai pas hésité même si c’est cher : presque $600 et il faut même renvoyer les anciens une fois qu’on a reçu les nouveaux (Redline doit pouvoir travailler sur des rampes d’origine pour proposer des réfections).

Voici les anciens carburateurs avant que je les emballe et les renvoi à Redline (ça faisait partie du deal…) : ça ne se voit pas sur la photo mais ils étaient loin d’être aussi propres que les nouveaux…

C’est Weston qui a procédé à l’échange standard et il a approuvé l’opération tellement les nouveaux carburateurs étaient impressionnant de propreté et, surtout, les mécanismes fonctionnaient parfaitement, de façon bien plus fluide que les anciens !

Les nouveaux carburateurs à leur vraie place : sur ma moto !

J’ai constaté deux améliorations notables avec les nouveaux carbus : d’abord, le ralentit tient bien mieux et peut-être réglé bien plus bas. Ensuite, la consommation est moindre (l’autonomie est meilleure ce qui est important vue la taille du réservoir !). Et surtout, terminé les fuites dues à une cuve qui se coince !

Ce changement de rampe est une opération (coûteuse) que j’ai longtemps hésité à faire mais, en y réfléchissant bien, elle était inévitable : personne n’avait envie de démonter une fois de plus les carbus pour les nettoyer à fond. Et nous n’arrivions pas à trouver la raison pour laquelle une cuve se coinçait de temps en temps…

Ensuite, évolution mineure mais importante pour moi : la réfection du compte-tours. En fait, cette zone rouge délavée trahissait l’âge de la moto de façon trop évidente, il fallait agir !

D’abord, trouver un nouveau fond sur Ebay (facile et pas cher en fait). Ensuite, se résoudre à envoyer le tout chez Z-Resto car, une fois retiré de son emplacement, je me suis aperçu que le compte-tour n’est pas démontable : il est scellé !

Je ne sais pas comment fait Z-Resto mais c’est bien pour cela que c’est un spécialiste du truc !

Le compte-tours avant sa réfection avec le nouveau fond acheté sur Ebay à droite. On voit nettement la différence : la zone rouge est toute délavée sur l’ancien !

J’ai envoyé le compte-tours à Atlanta chez un spécialiste et voilà le résultat : comme neuf !

Le compte-tour rénové remis en place. Ah, ça fait plaisir !

Bon, là encore, c’est un peu lourd comme opération : démonter le compte-tours, l’emballer, l’envoyer par UPS, attendre, le recevoir au retour, le remettre en place… Tout ça pour une zone rouge délavée me direz-vous !

Oui mais au point où j’en suis avec cette moto, on commence à tomber dans ce genre de détails, forcément.

Enfin, j’ai ajouté ce pare-brise :

La Z1000 avec son nouveau pare-brise sous le soleil couchant de la Floride.

C’est léger, pas cher et ça protège bien. Grâce à ça, j’évite de me manger un gros insecte quand je roule avec un casque Jet. Les turbulences sont quand même présentes (hey, faut que ça reste une moto, on veut pas une bulle !) mais très atténuées et, du coup, c’est bien confortable.

Certains diront que c’est encore une entorse par rapport à la Z1000 d’origine mais je n’en ai cure : la moto est plus utilisable ainsi, c’est donc mieux. C’est avec la Breva que j’ai découvert ce qu’apportait un pare-brise large et bien ajusté. Depuis, je me suis dit que la Z1000 en méritait un aussi… C’est fait !