Pourquoi la mode « café racer » est ridicule et ça depuis le début !

Je sais qu’il faut être positif et politiquement correct et tout ça… mais, aujourd’hui, ras le bol, je vais vous dire ce que je pense de cette ridicule mode du « café racer » (ou plutôt du renouveau de cette tendance) !

Cette mode était déjà ridicule en Grande-Bretagne dans les années 60 et ce n’est pas sa version « moderne » qui va changer les choses (c’est même pire)…

Pourquoi, dans une fausse recherche d’authenticité, transformer de paisibles machines de route, plutôt taillées pour avaler du kilomètres régulièrement, en pseudo bécanes de course ?

Pourquoi faut-il expliquer qu’une paire de guidon-bracelets ne va rien vous faire gagner si ce n’est un tour de reins ?

Pourquoi faut-il (en plus) que cette tendance perverse s’accompagne d’un « dress-code » encore plus ridicule où tous les motards mâles doivent forcément être barbus et tatoués ?

Bref, vous l’aurez compris, je vomis cette tendance grotesque et j’aimerais que tous ces tartuffes fassent semblant de s’intéresser à autre chose (voyons… la bière ?) que de torturer et de déformer de pauvres CX500 qui n’avaient rien demandé (mode colère légitime off mais bon sang que ça fait du bien !).

1 réflexion sur « Pourquoi la mode « café racer » est ridicule et ça depuis le début ! »

  1. Je voudrais ajouter que, même si la différence entre une moto de série et une moto de course (une vraie) est plus réduite que la différence entre une voiture de série et une voiture de course (et c’est non-seulement vrai mais bien souvent sous-estimé), il n’en reste pas moins qu’une moto de course n’a rien à voir avec une machine de tous les jours… Donc, la tendance à vouloir « coursifier » une moto de route est non-seulement ridicule mais quasiment contre-nature !